Archives par mot-clé : loisir

Quand j ai le blues

When I am feeling blue – Quand j’ai le blues

On a tous de temps en temps des baisses de régimes, avec des envies de ne pas faire grand-chose, une certaine envie de s’apitoyer sur son sort et de rejeter la faute sur le monde entier. Sans raison particulière.

Je crois que c’est juste de quelque chose de naturel, cyclique, qui s’en va, pour la plupart d’entres nous, après une bonne nuit de sommeil.
L’autre jour je suis rentré du boulot, des courses et après avoir mangé et étendu une machine, je n’avais pas envie de faire grand-chose, et je me suis retrouvé un peu dans cet état là.
Et cette fois, au lieu de m’asseoir sur le canapé IKEA pour regarder des vidéos stupides sur Facebook (Facebook, c’est la télé de ceux qui n’ont pas de télé), je me suis souvenu qu’il y avait trois vidéos qui instantanément me « retournaient » le moral et faisaien tout l’inverse de ce que je décrivais au-dessus dans le premier paragraphe (c’est à dire envie de faire pleins de choses, envie de se réjouir, d’y mettre du sien pour changer les choses, et envie de changer le monde).

Donc je me suis que je pouvais les partager. On ne sait jamais, quelqu’un pourrait taper sur Google « When I am blue » ou « quand j’ai le blues » et tomber sur ces fabuleuses vidéos, archi-connues, mais que je ne me lasse pas de regarder.

La première est de la série « Where the Hell is Matt ? » (Où est donc passé Matt ?) et il n’y a pas besoin d’explication. Voici le vidéo. Et si vous n’avez pas le sourire après… C’est 48 millions de vues quand même.

————————-

La deuxième vidéo est la troisième de la série « Where the hell is Matt ? ». Je crois qu’il en a fait une pour ses amis en 2006. Puis, il en a fait une exprès comme le concept commençait à prendre en 2008 (c’est celle du dessus). Celle de 2012 est super sophistiquée, mais la magie est toujours là.

———————-

Enfin, la dernière est une parmi toute la série de « Playing for Change », je crois que c’est la première. Je dois faire une petite note. Les Américains ont réussi pour une fois à faire un jeu de mots. En effet, « Playing for Change » veut dire « Jouer (de la musique) pour le changement (de monde, de société etc… vous y mettrez ce que vous voulez) » mais aussi « jouer pour des pièces de monnaies ». Ah, AH ! 77 millions de vues.

Vous voyez ce monde n’est pas foutu 🙂

——————–

Autant les deux premières me font sourire voire rire, autant celle là me fait monter les larmes aux yeux, mais pas de tristesse,  mais d’émotions.

Alors pour me remettre à sourire, je me regarde une dernière :). Surtout qu’au début, on croirait que c’est moi qui chante ! J’ai le même accent 🙂

———————–

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez vous abonner pour recevoir les prochains articles sur votre boîte mail :