Des économies que je n’ose pas dire à mes amis

robinetIl y a des petits gestes que je fais dont je ne sais pas trop ma motivation première. Est-ce pour faire des économies ? Est-ce pour l’environnement ?  Les deux vont souvent ensemble. Mais en économies d’argent, c’est upsilon, ça vaut pas le coup d’être compté. En tout cas, comme j’ai peur de passer pour un fou ou pour un radin, je ne m’en vante pas trop 🙂  mais parfois, il faudrait être fou pour dépenser plus.

Ce sont parfois des habitudes prises en voyage, qui me rappellent justement le voyage, les vacances etc.
Alors, voici une petite liste :

Je ne me lave plus les cheveux au shampoing. Une habitude prise en voyage. Cela devient un peu à la mode aux US. On en parle au moins. L’idée derrière est que le shampoing enlève l’huile naturelle et protectrice de cheveux. Si on ne se lave plus les cheveux, au début, le résultat n’est pas terrible. Le cuir chevelu gratte, les cheveux deviennent gras. Pour moi, ils deviennent comme des allumettes.
Et puis, au bout de 3 semaines, cela se régule. Le cheveu redevient doux, facile à peigner. Quand on le mouille, il paraît gras, mais en fait, en séchant il redevient soyeux. Je lave mes cheveux de temps en temps au vinaigre (en ce moment au vinaigre de cidre, c’est tout ce que j’ai et il y a bien du shampoing aux pommes), ma femme essaie en ce moment le bi-carbonnate de soude. Le truc au début, pour éviter raccourcir la période de transition, est de commencer en ayant les cheveux très courts et / ou de les brosser pour répartir l’huile naturel protectrice des cheveux qui se fabriquent.

Je ne tire la chasse d’eau qu’en cas de grosse commission. Nous avions commencé lors des années de sécheresse. Malgré le retour de la pluie, nous avons gardé l’habitude. C’est bon pour la planète, cela fait moins de bruit la nuit aussi. Sauf que quand on a des invités, il faut que je me rappelle de la tirer.

Je bois du café instantané le matin.  Je sais, c’est moche. Je le fais surtout par gain de temps, aussi parce que c’est ce qu’on fait en vacances, en camping. J’ai dit cela une fois à un copain italien, j’ai cru qu’il allait s’étrangler. Il a une boîte d’expertise comptable, et pour ses employés, il a mis des machines Nespresso. Je bois ce café avec des ingrédients paléo : de la crème, de l’huile de coco ou du beurre. Le midi, par contre, je préfère un « vrai » café.

J’achète le déodorant du supermarché premier prix à 97 cts le flacon. Pendant longtemps, j’ai hésité. Et puis, je me suis lancé, sans rien dire à ma femme. Et elle m’a dit : « Hum, tu sens bon ! ». J’ai continué :). En voyage, j’utilise une pierre d’Alun naturelle. Je l’ai depuis des années et cela sert à désinfecter des coupures par exemple (cela arrête l’hémorragie instantanément) ou comme un après-rasage (mais en fait, je n’utilise pas d’après-rasage 🙂

Je me rase sans mousse à raser, sans après rasage, avec un rasoir à une lame, jetable. Encore une habitude de voyage. Je me rasais sous la douche. Je continue soit sous la douche, soit au lavabo. J’utilise un peu de savon, mais c’est pour que les poils coupés glissent sur la lame de rasoir et ainsi pour pouvoir l’utiliser plus longtemps. La mousse à raser et l’après rasage ne servent absolument à rien. Tout ceux qui disent qu’ils en ont absolument besoin n’ont jamais essayé de s’en passer. Voilà, ça c’est dit 🙂

Je clipe  mes cheveux à la tondeuse régulièrement pour limiter mes visites chez le coiffeur. Je sais c’est pas sympa pour mon coiffeur, que j’adore, mais que j’essaie de voir 3 fois par an. Mon excuse est qu’en vieillissant, mes cheveux poussent plus sur le côté et derrière et moins ailleurs.

Je prends des douches froides dès que temps le permet. Quand je rentre du boulot en vélo, je prends ma douche en ayant bien chaud. Les premiers jours sont durs, et après c’est un vrai plaisir. Quand l’eau du robinet devient trop froide en octobre ou novembre, je recommence à prendre des douches chaudes.

Contrairement à ce que je fais d’habitude, je n’ai pas cherché à chiffrer les économies que cela fait car je pense que c’est ( à part pour le coiffeur ) très peu. C’est à cause de ces habitudes que je me demande parfois si je ne suis pas un peu extrême 🙂 et puis je lis un peu le blog de Jacob Frisker et je me rassure. De toutes façons, tout ce qui est excessif est insignifiant, donc c’est pas grave 🙂

Sur le même thème :