Paris plage

C’est quoi le plan ? Voici le budget sur 10 ans

Paris plage

Paris plage

Mon idée est d’atteindre l’indépendance financière dans 10 ans. Mais qu’est ce qui me permet de dire cela . Alors j’ai fait un budget sur 10 ans.

Poser les chiffres

Je vais poser les chiffres calculés (le budget sur 10 ans) qui me permettent de penser que je pourrais atteindre l’indépendance financière en 2024. Cela repose sur un rendement moyen de mes investissement de 7 % et d’une stabilité de la valeur de ma résidence principale.

Voici les chiffres de 2013 à 2024, je les commenterai ensuite :

total revenus

dépenses

remb rés princip

cumul remb rés princip

économies annuelles pour inves

total investi chaque année

total économies annuelle

Net Worth

% savings

2013

21,466

13,200

3,420

3,420

2,100

2,100

6,840

10,440

0.32

2014

22,073

14,400

3,420

6,840

7,673

9,773

11,093

21,533

0.50

2015

23,930

14,400

3,780

10,620

9,530

19,303

13,310

34,843

0.56

2016

24,597

14,400

3,780

14,400

10,197

29,500

13,977

48,820

0.57

2017

25,911

14,400

4,020

18,420

11,511

41,011

15,531

64,351

0.60

2018

27,317

14,400

4,020

22,440

12,917

53,928

16,937

81,288

0.62

2019

28,821

14,400

4,020

26,460

14,421

68,349

18,441

99,729

0.64

2020

29,830

14,400

4,020

30,480

15,430

83,780

19,450

119,180

0.65

2021

31,511

14,400

4,020

34,500

17,111

100,890

21,131

140,310

0.67

2022

32,708

14,400

4,380

38,880

18,308

119,198

22,688

162,998

0.69

2023

34,590

14,400

4,380

43,260

20,190

139,388

24,570

187,568

0.71

2024

37,203

14,400

4,380

47,640

22,803

162,192

27,183

214,752

0.73

Quelle est la leçon à tirer de ce budget ?

On voit surtout l’effet de levier de l’investissement. Les premiers investissements sont réinvestis chaque année. Ainsi, le pourcentage de l’investissement augmente en même temps que le revenu disponible augmente grâce aux intérêts touchés.

J’ai pris en compte que mes dépenses ne bougeraient pas. Cela est du au fait que nous aurons dans les premières années des dépenses supplémentaires pour notre résidence principale, principalement de la décoration et de l’aménagement. Par exemple, la plupart de nos murs ont besoin d’un coup de peinture, les ampoules sont nues, les nous avons besoins de quelques meubles supplémentaires. Rien n’est essentiel, c’est pour cela que nous le faisons petit à petit. Mais dans quelques années, j’espère que nous aurons fini avec ces dépenses mais l’inflation aura certainement « absorbé » le reste.

Ces chiffres sont contestables, et sont fait à la louche, mais je trouve intéressant de faire ces calculs, de se projeter à long terme. Cela me motive à continuer.

Sur le même thème :