Chronique d’un retour annoncé

 la voie des changements

Chronique de changements annoncés

Ça y est, cette fois, je suis bien rentré après 5 mois d’absence. J’ai retrouvé les conforts de la vie occidentale (eau potable, moins de pollution, de déchet dans les villes etc..) mais  aussi les stress, les attentes et des devoirs. Mais il va y avoir du changement….

Des changements en cours

La semaine dernière, j’ai rencontré ma chef de service pour lui dire que je ne comptais pas reprendre mon poste mais que j’allais prolonger ma disponibilité pour convenance personnelle. Ma dispo courait jusqu’à mars prochain, mais je compte déjà la prolonger.

Ma femme et moi avons pris la décision de changer notre vie radicalement. Nous allons déménager dans une zone plus rurale, plus près d’amis et de nos centres d’intérêt. Ma femme continuera de travailler de la maison. Je m’occuperai de la maison et travaillant peut-être à mi-temps (cela reste à confirmer mais j’ai eu une proposition)

Nos raisons

Ces changements sont venus comme une évidence. Quelques semaines après avoir pris ma disponibilité pour m’occuper de mon ami jusqu’à son décès, il était clair pour notre couple que le retour au travail serait très difficile, trop de stress inutile, des conditions de travail qui se dégradent…. Mes (ex-) collègues m’ont dit la même chose : « Si nous, on devait s’arrêter 6 mois comme tu l’as fait, on ne pourrait pas revenir, c’est trop dur ».

Au début, je cherchais une raison pour ne pas retourner au travail, peut-être un autre travail, une autre opportunité. Puis, je me suis rendu compte que je n’avais aucune raison de reprendre mon travail. Ma femme gagne suffisamment d’argent, si nous continuons à vivre de manière minimaliste, il n’y a aucune raison de se stresser.

Et financièrement ?

Financièrement, nous espérons que cela sera une opération neutre, le logement moins cher compensant pour ma perte de revenu. Je vais peut-être opter pour une sorte de mi-temps, pour amortir le coup. Ma femme va peut-être gager aussi un peu plus, vu qu’elle aura moins de choses à s’occuper en dehors de son travail.

Ma dispo peut être prolonger pendant 10 ans, par tranche de 6 mois. Il reste une question encore : que faire de notre appartement acheté mais dont l’emprunt n’est pas remboursé ? le louer ? En meublé (bail de 1 an), en non-meublé (bail de 3 ans), Air BnB ? Quel régime fiscal opter ? etc.. De quoi écrire quelques articles sur ce blog :). Tant que nous n’avons pas trouvé une nouvelle location, la question ne se pose pas

So far, so good !

Nous sommes très heureux de notre choix. Des amis nous ont prêté un appartement dans la région où nous voudrions vivre et nous cherchons une maison en location. Ma femme est heureuse d’être à la campagne entourée d’amis ayant les mêmes centres d’intérêts. Je suis heureux de ne pas aller travailler chaque matin et mes journées sont bien remplies (entretien du foyer, bénévolat, sport). J’ai perdu 6 kilos, nous nous levons sans réveil à 6 heures chaque matin.

Une fois installé dans notre nouvelle maison (si tout va bien) nous pourrons planifier notre vie financière afin d’atteindre l’indépendance financière rapidement. Pour le moment nous apprécions notre vie minimaliste et simple.

Sur le même thème :

Un commentaire

  1. Bon retour et merci de partager vos choix qui sont riches d’expérience afin que chacun se projette sur ceux qu’il a à faire du quotidien. Il serait intéressant de partager vos activités pour bien saisir la situation.

Les commentaires sont fermés.