Transat en palette de bois

Bilan – les chiffres d’avril (année 2)

ma terrasse

Chaque mois, je fais le bilan de mon net worth(*) et de mon taux d’économie. Ces deux chiffres me permettent d’évaluer si je suis sur la bonne voie et à quelle vitesse j’atteindrai l’autonomie financière. Vous trouverez ici une explication  de ce ratio et vous trouverez mon plan de départ

——————

Aujourd’hui, c’est dimanche et la journée commence bien. L’été semble finalement être arrivé et je suis depuis 10 heures ce matin, sur la terrasse à apprécier le canapé construit avec des palettes par ma femme, un café au lait dans la main gauche, et un bon livre de Steven Saylor dans ma main droite.

Bientôt la terrasse sera au soleil et je devrais me réfugier à l’intérieur jusqu’en début de soirée où la température sera plus clémente.

Les chiffres d’avril ne sont pas mauvais. Je suis parti en Angleterre en fin de mois visiter quelques amis et j’ai apporter quelques cadeaux, mais les dépenses de ce voyage se verront surtout le mois prochain.

Londres est maintenant hors de prix. L’immobilier qui était déjà beaucoup plus cher qu’en France a atteint des sommes inimaginables. 450 000 £ pour un T2 un peu excentré (zone 2 du métro). Mes amis avaient acheté un appartement (T3 bis) il y a 13 ans 300 000 £. Ils l’ont payé en 10 ans et cet appartement vaut maintenant 900 000 £ !! Avec ce genre de charges financières, les commerces n’ont pas d’autres choix que d’augmenter leur prix : le moindre Fish and Chips vaut maintenant entre 6,50 £ et 8,50 £.

Mes amis aspirent aussi à l’indépendance financière, mais voulant rester pour le moment à Londres, ils se retrouvent assis sur une montagne d’argent (leur appartement) sans pouvoir l’utiliser. Ils regrettent amèrement de ne pas avoir pu acheter un ou deux autres appartements. Ce qui est fou (pour moi) est que le marché de l’immobilier ne faiblit pas. Les gens continuent à acheter et à louer comme si les prix étaient au plus bas.

Tout cela à changer ma perspective sur le marché immobilier français. Dans les années 80, alors que je vivais en Angleterre, la marché immobilier était comparable dans les deux pays à la situation d’aujourd’hui. Le marché français a continué à grimper sans trop interruption (source). Le marché anglais a grimpé plus vite puis a plongé après 1992 pour reprendre son ascension peu après (voir le graphique dans cet article du Guardian). Donc, je me demande maintenant si le marché immobilier ne va pas continuer monter dans les prochaines années, malgré les records déjà atteints. A suivre….

Donc pour les chiffres d’avril, nous avons :

– 492 € d’économie, soit un taux de 28  %

– Net worth de 21000 € environ.

Je reviens un peu dans la course, avec un taux d’économie total de 28 %. Mais on est loin des objectifs fixés en début d’année. Je ne suis pas trop inquiet, mes grosses dépenses (à part mes charges fixes) ont surtout été des dons et des cadeaux cette année, ce qui est bien quelque part. Ma devise préférée est indienne et est certainement une réflexion sur la loi du karma : « Tout ce qui n’est pas donné est perdu ».

graphique net worth

graphique net worth

(*) Pour une explication détaillé de mon calcul du net worth, vous pouvez consulter cet article. Pour ceux qui veulent savoir tout de suite, c’est en gros tout ce que je possède en banque et en biens immobiliers (ma résidence principale) – toutes mes dettes. Pour simplifier le calcul, je postule que ma résidence principale ne change pas de valeur. Donc mon net worth = mon avoir en banque + le total des remboursement de capital sur ma résidence principale. Méthode tout à fait contestable vu le marché immobilier actuel, mais, je n’ai pas perdu tant que je n’ai pas vendu :)

———————–

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez vous abonner pour recevoir les prochains articles sur votre boîte mail :

Sur le même thème :