relax

Calculer mes besoins de financement pour le reste de ma vie

Jusqu’à présent, j’étais un peu embêté pour calculer les revenus passifs que je devais générer pour être indépendant financièrement.

En effet, j’avais du mal à incorporer d’une manière élégante les revenus de la retraite « officielle » que je toucherai (peut-être, vu que c’est pas nous qui décidons) passé 67 ans.

Les autres bloggueurs que j’ai lu atteignent l’indépendance vers 30 ou 40 ans, donc ne se préoccupent pas de cela, et d’autres le font pour calculer leur retraite, car dans certains pays, ils toucheront pratiquement rien de leur retraite officielle

J’ai donc tout mis sur un tableau Excell (en fait Calc de Libre Office) et calculer lignes par lignes ou année par année mes besoins de financement.

Le raisonnement est le suivant
Au départ, je suis parti de ce que j’aurais besoin à 67 ans (quand théoriquement je toucherai la retraite) par mois, et par an.
Multiplier par 25 (pour un taux de ponction* de 4 %) ou par 20 (pour un taux de ponction de 5 %) pour savoir le capital nécessaire afin de vivre des revenus passifs. Le résultat est environ 100 000 € en capital.

* Pour être bien clair, en appliquant un taux de ponction sur mon capital de 4 %, et si j’ai 100000 € de capital, je pourrais ponctionner 4000 € par an.
Ensuite il faut calculer combien j’aurais besoin pour vivre de 53 ou 55 à 67 ans, pour qu’il me reste 100 000 euros en capital.

En pratique
Ca c’était la théorie, mais j’ai voulu voir en pratique ce que cela faisait. Surtout que je ne me sens pas lié par le taux de ponction de 4 %.

C’est pour ça que je trouve que c’est plus simple de faire un tableau Excell. Et cela donne des résultats intéressant.
Dans le tableau besoin, je recherche le besoin de revenu passif. Ce qu’il faut que je génère à partir de mon capital

Voici un exemple pour 1100 € par mois – départ 55 ans – intérêt calculé à 5 %

AGE RETRAITE BESOINS PONCTIONS SUR K CAPITAL INTERET +
90 7377 5823 5 738 1 705 85
89 7377 5823 5 465 7 169 358
87 7377 5823 5 204 12 374 619
86 7377 5823 4 956 17 330 867
85 7377 5823 4 720 22 051 1 103
84 7377 5823 4 496 26 546 1 327
83 7377 5823 4 282 30 828 1 541
82 7377 5823 4 078 34 906 1 745
81 7377 5823 3 884 38 789 1 939
80 7377 5823 3 699 42 488 2 124
79 7377 5823 3 522 46 010 2 301
78 7377 5823 3 355 49 365 2 468
77 7377 5823 3 195 52 560 2 628
76 7377 5823 3 043 55 603 2 780
75 7377 5823 2 898 58 501 2 925
74 7377 5823 2 760 61 261 3 063
73 7377 5823 2 629 63 889 3 194
72 7377 5823 2 503 66 393 3 320
71 7377 5823 2 384 68 777 3 439
70 7377 5823 2 271 71 047 3 552
69 7377 5823 2 163 73 210 3 660
68 7377 5823 2 060 75 269 3 763
67 7377 5823 1 961 77 231 3 862
66 0 13200 8 894 86 125 4 306
65 0 13200 8 470 94 595 4 730
64 0 13200 8 067 102 662 5 133
63 0 13200 7 683 110 345 5 517
62 0 13200 7 317 117 662 5 883
61 0 13200 6 968 124 630 6 232
60 0 13200 6 637 131 267 6 563
59 0 13200 6 321 137 587 6 879
58 0 13200 6 020 143 607 7 180
57 0 13200 5 733 149 340 7 467
56 0 13200 5 460 154 800 7 740
55 0 13200 5 200 160 000 8 000

Donc d’après le tableau, si j’ai 160 000 euros à 55 ans, je peux vivre avec 1100 euros par mois, sans problème jusqu’à 90 ans. Et après ? Je vais en parler plus bas. Mais d’abord d’autres questions :

Pourquoi 7377 € de retraite ?

C’est le minimum que je pourrais toucher. C’est en fait le mimimum que quelqu’un peut toucher. C’est la minimum vieillesse ou ASPA (Allocation Solidarité Personne Agées) pour un couple, divisé par deux. Il se peut que ma retraite personnelle soit supérieure à cela, mais j’ai pris les chiffres les plus pessimistes.

Pourquoi 4 % ou 5 % de ponction ?

C’est une règle assez commune aux US, il s’agit d’évaluer la taux de ponction maximum sans entamer le capital. Le calcul se fait sur la base d’un taux de rendement de 7 %, on enlève l’inflation et on provisionne pour les années de crash. La retraite est une affaire personnelle, et chacun essaie d’optimiser ses choix (ici par exemple). Il y a donc des recherches très sérieuses qui ont été faites. Et en fait, les articles que j’ai lus concluent souvent que le taux optimum est compris entre 3 % et 7 %, selon que les années de crash boursiers* arrivent au début ou plus tard. En gros à 3 %, il n’y aucun risque de perdre du capital, même en années de crash.

*En année de crash, on peut vivre suivant deux stratégies. D’abord, il reste toujours les dividendes, même si le cours des actions plongent, et puis il y a les réserves soit en cash (deux années de vie), soit en obligations. Il faut tenir deux ans (c’est la durée d’un crash en moyenne). C’est pour ça qu’il faut avoir une portion de ses investissement en cash ou en obligations.

Je ne suis pas sûr que cette s’applique à moi de toutes façons en France à moi. Pour deux raisons :
– nous avons ce qu’on appelle le minimum vieillesse ou ASPA qui est une sorte de revenu minimum de la retraite. En France actuellement, on ne peut pas gagner moins de 615 euros par mois après 67 ans pour un couple (790 pour une personne seule).  Ce miminum vieillesse (social security) est comparativement plus bas pour l’américain moyen semble t’il, et on ne peut pas vivre confortablement avec. C’est pourquoi on voit pleins de personnes âgées reprendre le travail, bien qu’ils ont plus de 80 ans. Si vous tapez « social security » (c’est à dire « retraite minimum ») dans Google, les premiers résultats informent comment combiner un salaire avec le paiement de cette retraite. Donc aux US et au Canada, ne plus avoir de capital n’est pas envisageable et entamer le capital est une hypothèse sérieuse. Pour moi, si j’entame petit à petit le capital pour qu’il ne me reste plus rien à 85 ans ou 90 ans, cela ne me pose pas de problème, car il me restera le minimum vieillesse.

– Donc, si j’ai 85 ans, et me retrouve au minimum vieillesse. Admettons que je sois en pleine forme, je choisirai de vivre dans un appart plus petit ou passer plus de temps à l’étranger, mais cela ne m’empêchera pas de vivre mes passions.
Si je ne suis pas en pleine forme, je peux aller dans une maison de retraite qui accepte l’aide sociale.
Donc dans les tableaux Excell j’ai joué à voir les conséquences d’un taux de ponction plus important (qui entamerait le capital plus vite), pour voir à quel vitesse un capital pouvait se rétrécir.

Pourquoi 5 % d’intérêt ?

j’ai baissé le taux moyen de 7 % pour tenir compte des impôts sur le revenu, taxes, et prélèvement, qui viennent lors de la vente d’actions er autres produits financiers et puis pour être pessimiste.

Le verdict 

Donc je me suis amusé à faire plusieurs tableaux, en jouant avec les variables. Et si je décidais de vivre avec 1100 euros par mois ou 1000 euros par mois. Et si je décidais de partir dans 8 ans à 53 ans ? au lieu de 10 ans, à 55 ans ?

1000 1100 1200
53 150 000 170 000 190 000
55 140 000 160 000 180 000

Voilà, c’est une indication, non ?

Si je regarde avec mes prédictions de capitalisation, cela me soulage pas mal. J’avais prévu d’accumuler 214000 euros d’ici 2024 (dans 10 ans). Je sens que le chemin est long mais le but est atteignable 🙂

Sur le même thème :